Côte d’Ivoire: la plateforme Nymba facilite aux annonceurs le choix des espaces d’affichage

L’innovation dans l’écosystème de la publicité extérieure en Côte d’Ivoire, avec Nymba. Avant le lancement de cet outil numérique, un annonceur qui voulait lancer une campagne d’affichage devait contacter des dizaines de régies publicitaires et faire un travail fastidieux pour faire son choix. Nymba apporte un changement dans un secteur en pleine

Lancée au courant du dernier trimestre de l’année 2020, il y a donc quelques mois, Nymba est une plateforme numérique qui devrait faciliter aux annonceurs le choix d’espaces publicitaires extérieurs en Côte d’Ivoire. Armel Koffi en est le promoteur.

« C’est un projet assez gros, qui demande une implication de plusieurs acteurs. Il fallait aller convaincre tout l’écosystème de nous faire confiance et de venir avec nous. Ça a été un peu difficile, mais aujourd’hui ce qu’on a fait avec Nymba, on a embarqué tous les espaces d’affichage sur la plateforme et on a rentré divers types de données. De sorte que l’annonceur qui vient aujourd’hui, en 2 clics, voit les panneaux disponibles qui correspondent à ce qu’il veut et choisit avec beaucoup plus de pertinence pour avoir des campagnes d’affichage performantes. »  

Avant l’arrivée de Nymba, une donnée comme le nombre de personnes qui pourraient voir une affiche manquait.

« Sur chaque voie de circulation il y a des espaces d’affichage, on a mis des données du trafic, qui permettent à l’annonceur, quand il choisit un réseau, de savoir approximativement combien de personnes vont voir sa campagne tous les jours. »PUBLICITÉ

Mais la plateforme n’a pas encore signé des accords avec toutes les régies publicitaires du pays. Ce n’est qu’une question de temps, selon Guillaume Adom, Président de la CAFCI, la chambre des afficheurs de Côte d’Ivoire et patron de l’Agence Quartz.

« Je ne suis pas encore adhérent. J’ai demandé à Nymba qu’on puisse se retrouver au niveau de la CAFCI, la chambre des afficheurs. Il y a des membres de la CFACI qui sont déjà partenaires de NYMBA, mais on voulait voir la possibilité d’une offre générale à l’ensemble des membres de la CAFCI. Pour le moment, la régie Quartz n’est pas encore adhérente à cette plateforme-là. »   

L’écosystème de l’affichage est un marché concurrentiel aujourd’hui en Côte d’Ivoire et toute innovation permettant de gagner en réactivité et en fiabilité pour les annonceurs est la bienvenue, selon Dominique Kalif, Président du Réseau ivoirien des Communicants.

« Quand on recherche l’efficacité et qu’on veut optimiser un budget, il faut avoir des outils pratiques à disposition. Et aujourd’hui, le monde des annonceurs est preneur de tout e qui est accès sur la digitalisation des outils de sélection et de contrôle, parce qu’après avoir pris une campagne sur un réseau d’affichage, il faut pouvoir contrôler que la campagne est effectivement posée et c’est un enjeu clé pour pouvoir vérifier son impact à la fin. Il nous faut gagner en réactivité lorsqu’on a un produit à promouvoir, une information à faire savoir ou une activité à lancer. On cherche donc ce qui est disponible dans l’ensemble du réseau. C’est là où cette solution apportée par Nymba vient prendre tout son sens. »    

Après la Côte d’Ivoire, la plateforme Nymba compte conquérir le marché de la sous-région ouest-africaine, à commencer par le Mali.



Laisser un commentaire

Demos

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

..::Regie Mandingo::.. will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.